• Le Spécialiste Parisien des chats Sibériens d'Appartement Hypoallergéniques
  •                                +33 (0)6 78 72 46 44

Les particularités de l’élevage de chats en appartement

 

En habitant un appartement, nous avons pleinement conscience des spécificités de ce type d’habitation. Le voisinage omniprésent avec lequel nous devons composer ainsi que le bruit de la rue qui s’accompagne de travaux incessants font parti de notre quotidien. En tant que citadin nous nous sommes acclimatés à l’environnement confiné à tel point que nous sommes sujets au syndrome d’agoraphobie devant l’espace qu’offre une maison de campagne. Pour nos chats c’est la situation inverse qui se présente, car eux sont naturellement adaptés à un environnement extérieur. Ils vivent seuls ou en groupe suivant la disponibilité de la nourriture.

Mais qu’en est-il de l’adaptation de notre petit félin en intérieur ? Qu’est ce qui fait qu’un chat puisse être affectueux avec l’homme ? Quel est notre rôle en tant qu’éleveur de chat de race afin de vous offrir des chats parfaitement sociabilisés et adaptés pour la vie en appartement ?

Pour ne pas avoir de mauvaise surprise, il est essentiel de se poser ces questions lors de l’achat d’un chat surtout s’il est destiné à vivre en intérieur. Un chat n’aura pas de mal à s’adapter à la nature sauvage, mais pour vivre en intérieur ce n’est que pure spéculation.

 

L’environnement des chats d’appartement

Le rôle fondamentale de la sociabilité

Pourquoi n’existe-t-il que si peu d’élevage en appartement ?

L’environnement des chats d’appartement

Chez HomeSweetCat, nos chats partagent notre quotidien.

A chaque instant ils vivent sous le même toit que nous et dans les mêmes pièces, car en effet nous habitons en appartement et nos chats sont particulièrement adaptés à cet environnement. Les parents et autres mamans sont là pour inculquer aux chatons les bons comportements dans le seul environnement qu’ils ont eux même connu. La litière est l’unique endroit où faire ses besoins et le griffoir à l’usage auquel il est destiné. Nullement votre mobilier n’est la cible de leur détérioration, non qu’ils soient équipés de pattes gantées, mais simplement parce qu’ils n’en trouvent pas de référence dans leur éducation.

Ils ont accès à tout l’appartement sans restriction mais également aux fenêtres pour regarder les gens, les voitures, les oiseaux. Ils ne connaissent pas les astuces d’un bon chasseur en pleine nature puisque leurs parents n’ont jamais pu leur montrer et ne les connaissent pas non plus. Pourtant leur instinct est bien présent et les jeux de chasse que nous leur proposons permettent de palier à ce manque intrinsèque.

Cette particularité fait que nous sommes un des très rares élevages à offrir ce niveau d’apprentissage à nos animaux, permettant de vivre dans un lieu clos tel que celui d’un appartement sans perturber votre chat.

Dans une chatterie traditionnelle

La plupart du temps, dans une chatterie traditionnelle, les petits sont regroupés avec leur mère dans une dépendance, le sous-sol de la maison avec un accès vers l’extérieur ou encore dans des cages en extérieur. L’éleveur prodigue tous les soins vétérinaires nécessaires et satisfont à leurs besoins alimentaires. Les chats sont dans un environnement en semi-liberté ce qui leur convient parfaitement même si l’espace peut être restreint. Les chattes donnent une excellente éducation à leurs petits pour leur apprendre à chasser, grimper aux arbres, se défendre, rester à l’affût …  Cependant le contact avec l’homme étant restreint, il ne favorise pas une bonne sociabilisation des animaux. Ce mode d’élevage est discutable dans notre objectif de fournir de très bons chats de compagnie et parfaitement sociabilisés et acclimatés à l’homme.

Si vous déplacez ces chatons dans un appartement Parisien, les animaux vont conserver ces mêmes habitudes comportementales. Les chats vont chercher à escalader naturellement pour dominer l’environnement et prédater leur nourriture. On ne peut les brimer de grimper aux rideaux, de faire leurs griffes sur votre mobilier ou bien encore de faire leurs besoins sur votre dernier tapis qui leur rappelle les herbes de leur campagne. Non ce n’est pas de leur faute, ils ont été habitués ainsi et adoptent un comportement qui met à mal nos intérieurs. Dans certains cas, le chat pourra s’en prendre à vous physiquement en surgissant de derrière le canapé au moment où vous passerez vos jambes dans sa ligne de mire. Encore une fois ce n’est pas de sa faute, il recherche par ce comportement à sauter sur la proie qui passe devant lui, ce qui est fort dommageable pour vos jambes. Tous ces comportements ne sont nullement de la responsabilité de l’éleveur car ces chats sont extrêmement bien adaptés pour vivre en extérieur. Tous ces comportements regrettables ne sont dus qu’au simple fait que le chaton essaye de retrouver les conditions de vie qu’il a connues et qu’il est impossible de transposer dans nos appartements où le manque d’espace et son apprentissage le pousse à ces actions regrettables pour nous.

Un comportementaliste spécialiste du chat pourra intervenir à votre domicile pour vous aider à corriger les problèmes. Après 2h d’étude du comportement de votre chat, de son environnement, de vos pratiques, … il pourra rédiger un rapport expliquant les actions à mettre en place pour l’amener à se comporter plus en adéquation avec ce qu’on attend de lui. Mais attention le chemin sera long et nécessitera des ajustements et la réussite ne pourra pas être entièrement garantie.

Le rôle fondamentale de la sociabilisation

Il faut savoir que c’est dans les 3 à 4 premiers mois de vie des chatons que le caractère se dessine et que l’apprentissage s’acquière. Leur mère est responsable en bonne partie pour inculquer les règles de vie et de bonne conduite de la fratrie. Le père quant à lui insiste sur le comportement de l’ensemble de son engeance, il a fort à faire. Alors ça gambade à toute allure et ça fait des bêtises, mais il n’y a pas d’autre moyen pour comprendre ce qui est possible, ce qui est interdit et ce qui est aussi récompensé. A la fin de cette période de 3 mois les chatons ont appris à vivre en société avec leurs frères et sœurs et maitrisent l’art de la communication avec les humains. Nous avons été présents à chaque instant de leur évolution en intervenant afin que les chatons soient habitués à nous, les hommes. Le jeu est un excellent moyen pour se faire des amis et les caresses lui font découvrir des sensations uniques et appréciables.

Tout cela est rendu possible uniquement parce que nous vivons en permanence au contact de la portée et de l’ensemble de nos chats. Ils n’ont pas de pièce où ils sont enfermés pour ne pas déranger. Ce sont nos animaux mais nous les considérons comme des proches dans le sens où nous les respectons et qu’ils nous le rendent bien par leur affection.

Nous manipulons les petits chatons avant même la naissance en les habituant au contact dans le ventre de leur mère. Dès la première semaine de leur naissance nous procédons au tout premier contact direct de l’homme avec beaucoup d’attention pour ne pas les déranger.

La sociabilité demande un énorme de travail pour que votre futur chat soit heureux de vous retrouver lorsque vous rentrez chez vous ; pour qu’il vous attende installé sur le bord de la baignoire ; pour qu’il regarde la télé perché sur son arbre ; pour qu’il s’installe sur vos genoux pendant votre lecture.

Le bruit de l’aspirateur ne le fera pas fuir au fond de votre logement en embarquant tout sur son passage. Non, il connait déjà tous ces bruits comme la musique de la chaine hifi, les images animant l’écran de la télé et les bruits de la cuisine surgissant lors de la préparation du dîner. Il n’aura pas peur non plus lorsqu’une voiture laissera échapper quelques vocalises roques en se garant dans la rue.

N’ayez crainte pour votre aménagement dessiné par “Véronique Cotrel”.

Nous avons choisi d’offrir des chats d’excellence non seulement sur leurs qualités hypoallergéniques mais aussi sur leur hyper-sociabilité.

Nous n’élevons pas des bêtes, mais des chats de compagnie pour une clientèle exigeante, dans le but unique qu’ils vous procurent du bien-être dans un monde en manque de tendresse.

 

Pourquoi n’existe-t-il que si peu d’élevage en appartement ?

Chat Siberien élevé en appartement et extremement sociable Tout simplement parce que les contraintes sanitaires ont un poids que peu de personnes sont prêtes à supporter.

Si l’on ne veut pas voir rentrer et se développer un germe pathogène dans un élevage, il faut mettre en place un protocole sanitaire combiné à des règles d’hygiène extrêmement strictes. Les besoins d’entretien d’un tel élevage et les règles qui s’y affairent, ne laissent pas de place à l’approximation. Avant toute chose, il faut bien être conscient que ce sont les chats qui vivent avec nous et non nous qui habitons chez eux. Pour nous, il était impossible de concevoir notre chatterie sans une hygiène irréprochable.

Dans notre aménagement, rien ne vous laisserait penser que nous élevons des chats. Notre intérieur donne tout le confort à nos chats et les aménagements d’agrément sont subtilement agencés, sans donner l’impression que cela pourrait prendre l’ascendant sur notre environnement de vie. Leur présence se fait remarquer en venant à votre rencontre ou par les lieux inattendus où nous les trouvons faire leur sieste. Nous souhaitons vivre et recevoir nos convives dans un lieu accueillant et nos chats contribuent à notre bien-être.